insipidité


insipidité

insipidité [ ɛ̃sipidite ] n. f.
• 1572; de insipide
1Didact. Caractère de ce qui est insipide, sans saveur. L'insipidité d'un aliment. fadeur.
2Fig. Littér. L'insipidité d'une œuvre, d'un spectacle. « L'insipidité de la vie » (Senancour).
⊗ CONTR. Sapidité, saveur.

insipidité nom féminin Caractère de ce qui est insipide : L'insipidité d'un poème.

⇒INSIPIDITÉ, subst. fém.
A. — Caractère de ce qui n'a pas de saveur ou offre peu de saveur. Insipidité de l'eau. Ces gâteaux à la confiture qui sont l'orgueil des pâtissiers espagnols, les premiers du genre pour la pesanteur et l'insipidité de leurs produits (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1963, p. 278) :
La graisse est une huile concrète qui se forme dans les interstices du tissu cellulaire, et s'agglomère quelquefois en masse dans les animaux que l'art ou la nature y prédispose, comme les cochons, les volailles, les ortolans et les becfigues; dans quelques-uns de ces animaux, elle perd son insipidité, et prend un léger arome qui la rend fort agréable.
BRILLAT-SAV., Physiol. goût, 1825, p. 69.
B. — Au fig.
1. [À propos d'un inanimé] Caractère de ce qui manque d'intérêt. Insipidité d'un roman. Une jolie femme qui m'eût dédommagé de l'insipidité du spectacle et du jeu monotone des acteurs (BARB. D'AUREV., Memor. 1, 1837, p. 121). Fortification; service en campagne; matériel de tir; artillerie; comptabilité et administration. Règlement de manœuvres. La parfaite insipidité de cette énumération évoque bien l'absurde vie de bénédictins qu'on mène ici depuis dimanche (ALAIN-FOURNIER, Corresp. [avec Rivière], 1909, p. 77).
2. [À propos d'une pers.] Caractère de celui qui manque de personnalité. L'ennui du bal et (...) l'insipidité de tout ce monde d'étourdis et de folles (HUGO, Lettres fiancée, 1822, p. 115).
[P. méton.] L'insipidité habituelle de son visage [d'un eunuque] était combattue par je ne sais quel trouble et un air de décision (TOULET, Mar. Don Quichotte, 1902, p. 205).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1572 d'un fruit (J. DES MOULINS, Comm. sur Matthiole, 549 ds DELB. Notes mss); 1690 l'insipidité d'un ouvrage (FUR.); 2. 1611 « faiblesse de jugement; manque de sagesse, folie » (COTGR.). Dér. de insipide; suff. -(i)té; cf. le lat. médiév. insipiditas, Xe s. ds LATHAM. Fréq. abs. littér. : 38.

insipidité [ɛ̃sipidite] n. f.
ÉTYM. 1572; de insipide.
1 Didact. Caractère de ce qui est insipide, sans saveur (→ Acide, cit. 1, Colette). || L'insipidité de l'eau, d'un aliment.
2 (1690). Littér. Caractère de ce qui manque d'intérêt. || L'insipidité d'une œuvre, d'un spectacle (→ Engouement, cit. 3).
1 Tout est déjà usé pour eux à l'entrée même de la vie; et leurs premières années éprouvent déjà les dégoûts et l'insipidité que la lassitude et le long usage de tout semble attacher à la vieillesse.
Massillon, Petit carême, Malheur des grands.
2 Mais ce sont les embarras, les ennuis, les contraintes, l'insipidité de la vie qui me fatiguent et me rebutent.
É. de Senancour, Oberman, XLI.
Rare. || L'insipidité d'une personne.Apparence insipide. || L'insipidité d'un visage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • insipidité — Insipidité. s. f. Qualité de ce qui est insipide. L insipidité de l eau. l insipidité d une viande, d un mets …   Dictionnaire de l'Académie française

  • insipidité — (in si pi di té) s. f. 1°   Qualité de ce qui est insipide. •   Des jeûnes sans interruption, une nourriture qui, loin de soulager le corps, le révolte par son insipidité, MASS. Panég. St Bernard.. 2°   Fig. Mangue de saveur intellectuelle ou… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INSIPIDITÉ — s. f. Qualité de ce qui est insipide. L insipidité de l eau. L insipidité d une viande, d un mets.   Il se dit aussi figurément. L insipidité de ce poëme. L insipidité de ces railleries, de ces amusements …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INSIPIDITÉ — n. f. Qualité de ce qui est insipide. L’insipidité de l’eau. L’insipidité d’une viande, d’un mets. Fig., L’insipidité de ces amusements …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • insipiditate — INSIPIDITÁTE, insipidităţi, s.f. (Rar) Calitatea a ceea ce este insipid. – Din fr. insipidité. Trimis de valeriu, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  insipiditáte s. f., g. d. art. insipidităţii; pl. insipidităţi Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa:… …   Dicționar Român

  • sapidité — [ sapidite ] n. f. • 1762; de sapide ♦ Didact. Caractère de ce qui est sapide. ⇒ goût, saveur. Agent de sapidité : additif alimentaire qui accroît la sensibilité des récepteurs gustatifs. ⊗ CONTR. Insipidité. ● sapidité nom féminin Qualité de ce… …   Encyclopédie Universelle

  • RELEVER — v. a. Remettre debout ce qui était tombé ; remettre une chose dans la situation où elle doit être, une personne dans son attitude naturelle. Relever une chaise qu on a fait tomber. Relever une statue, une colonne qui est renversée. Relevez cet… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Aida — Pour les articles homonymes, voir Aïda. Aida …   Wikipédia en Français

  • Critique musicale — Pour les articles homonymes, voir Critique. La critique musicale est l activité qui consiste à émettre et à diffuser largement un avis sur des œuvres musicales. La personne qui exerce la critique musicale est appelé critique musical. La critique… …   Wikipédia en Français

  • Fee — Fée Take the Fair Face of Woman… de Sophie Anderson Une fée (du latin fata, pluriel neutre de fatum, « destin », interprété comme un féminin) est une créature surnaturelle, issue des croyances populaires (folklore), des mythologies… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.